Make your own free website on Tripod.com
LES OV

Vous êtes-vous déjà posé des questions à propos de l'overall avec le programme FHL ? Vous êtes-vous déjà demandé comment c'était calculé ? Comment il détermine les rencontres ? Pourquoi les autres équipes ont un joueur de 75 d'ov et marquent 40 buts tandis que votre joueur de 75 d'ov n'a rien fait de la saison ? Et bien c'est notre but de dévoiler ces mystères, connus et inconnu.

Premièrement, plusieurs simulateurs comme la série ©Sierra Frontpage Sports n'ont jamais utilisé un overall pour les joueurs. Ce genre de "rating" donnait les attributs-clés pour chaque position et donnait le loisir au DGs de déterminer quel joueur serait le mieux approprié pour son équipe. L'avantage de ça est qu'on voit plus en détail quels attributs sont plus importants, et qu'on développe un plus grand sens de la valeur des joueurs plus rapidement.

Sean Bates (le créateur de FHLSim) avait toutes les intentions de faire un système basé sur les "ratings", mais à la fin, il a rajouté un Overall pour une évaluation rapide du joueur et a mis une utilité à l'OV dans le simulateur. Ce qu'il ne voulait pas faire par contre était de mêler le processus d'évaluation des joueurs, mais malheureusement, c'est ce qui est arrivé. La seule utilité de l'Overall de l'OV est de diviser les catégories de joueurs. Au-dessus de 80, un joueur est une superstar et le simulateur calcule le nombre de joueurs avec 80 et plus d'overall, ce qui affecte les spectateurs. Même si le prix des billets et le pourcentage de victoires est plus efficace pour attirer les foules, vous pouvez toujours avoir des prix élevés et un mauvais pourcentage de victoires et avoir une assistance décente en ayant des joueurs de 80 d'overall et plus. Mais pour déterminer les vainqueurs des parties et pour prédire si votre club performera bien, l'overall est inutile et n'est qu'une statistique qui ne veut rien dire.

Mais l'inconvénient est dans l'évaluation des joueurs. Il y a tellement de styles de joueurs dans la LNH et dans le hockey en général qu'il est impossible que chaque style de joueur soit évalué avec précision à l'aide d'un seul nombre. À la base, vous avez vos joueurs de talents, snipers, power forward, robustes, défenseurs offensifs et défensifs et, bien sûr, les joueurs qui n'ont qu'un seul rôle dans l'équipe. La meilleure façon d'évaluer ces joueurs et d'évaluer les attributs individuels et d'ignorer leur overall. J'avoue que ce n'est pas facile. Difficile d'échanger un joueur avec un 76 d'overall pour un joueur de 72 d'overall et de sentir que vous avez le meilleur joueur, même si c'est possible. Mais si vous avez la confiance sur le processus d'évaluation, vous pouvez signer l'entente et même aller chercher un autre joueur/prospect ou encore un choix au repêchage... Afin de mettre un sens à tout cela, nous allons voir comment le simulateur évalue l'overall pour chaque position et quels attributs est plus important.

Attaquants
L'OV prend plusieurs facteurs en considération dans l'évaluation. 2 facteurs qui affectent beaucoup l'OV sont l'intensité (IT) et la force (ST). La force et l'intensité montent l'overall très rapidement. En conséquence de cette obsession, plusieurs recherchent des joueurs étiquettés "power forward". Même si la force et l'intensité sont efficaces avec FHL, ils ne sont pas des ingrédients nécessaires pour tous les joueurs de votre équipe. Tout ce dont vous avez besoin, c'est de trois attaquants avec intensité et force élevés. Si vous entourez ces joueurs de joueurs avec une force inférieure, vous allez augmentez l'efficacité des joueurs avec une force plus basse. Les gros points de l'attaquants sont le Scoring (SC), les passes (PA) et le contrôle de la rondelle (PC). C'est normal en fait de voir que les passes et la capacité de marquer des buts sont des points clés pour accumuler des points au tableau. Comme résultats, quelques points dans ces catégories vont avoir un impact significatif sur l'overall. La vitesse (SP) et le coup de patin (SK) vont affecter beaucoup plus les attaquants que les défenseurs, mais moins que les gardiens. C'est toujours une bonne idée d'essayer de trouver des attaquants avec une bonne défensive (DF) pour la "checking line" ainsi que les infériorités numériques, mais il faut avant tout garder une balance. On ne peut gagner avec seulement des attaquants défensifs, non plus qu'il est impensable de tout remporter avec des joueurs vedettes. La défenseive n'affectera pas les attaquants autant que le contrôle de la rondelle, les passes et la capacité de marquer. Voici les attributs par ordre d'importance pour les attaquants.
SC/PC/PA
ST/IT
SK/SP/DEF
EN/DU/DI
LD/EX

Défenseurs
Des recherches effectuées ont démontrées quelques faits intéressants à propos de l'overall des défenseurs. Le simulateur catégorise les défenseurs de deux façons, soit les types offensifs et les types défensifs. Il prend les données entrées et détermine si le joueur est un défenseur vedette et évalue l'overall sur le principe des attaquants. EX: Un defenseur qui a des stats sur le contrôle de la rondelle (PC), sa capacité de marquer (SC) et ses passes (PA) sont si hauts que peu importe si sa défensive est basse, son overall n'en sera pas tant affectée. On peut le trouver aux alentours des 77 d'OV dans plusieurs ligues, et pourrait donc devenir le défenseur #1 de l'organisation, mais il est surtout un spécialiste des avantages numériques et devrait surtout être considéré ainsi dans le marché des échanges. Au même titre, si le simulateur voit une bonne défensive (DF) très élevée, et que les attitudes offensives sont basses, il va le classer comme étant un défenseur défensif. Les joueurs défensifs vont toujours être une coche ou deux inférieures aux joueurs offensifs dans l'overall, mais dans plusieurs cas, ils seront autant, sinon plus efficace. Les meilleurs défenseurs sont ceux qui combinent de bonnes attitudes offensive et défensives, comme Rob Blake. Les défenseurs doivent également être considéré comme un groupe, ils sont toujours aussi bon jusqu'au chaînon plus faible. S vous ne pouvez remplir vos unités défensives avec des défenseurs offensifs ni défensifs, optez plutôt pour l'intensité (IT) et la force(ST). Habituellement, ces joueurs sont efficaces pour bloquer les tirs grâce à leur grandeur et ils neutralisent plus facilement les meilleurs joueurs adverses.
DEF/IT/PC
PA/ST/SC
SK/SP
EN/DU/DI
LD/EX

Gardiens
Les gardiens sont les plus faciles à évaluer dans le simulateur. Il n'y a pas de différences entre des styles de gardien ou les types. Leur job est d'arrêter les tirs et ça ne changera pas. Donc, si vous évaluez vos gardiens avec seulement 4 attributs, vous devriez vous en tirer. Ces attributs sont la vitesse (SP), le coup de patin (SK), le contrôle de la rondelle (PC) et l'intensité (IT). Vous pourriez prendre ces 4 attributs et les additionner pour évaluer un gardien de but pour un autre gardien de buts et avoir un bon indicateur sur quel gardien est le meilleur pour arrêter la rondelle. Mais il y a quelques "wildcard" qui doivent être utilisés pour différencier les qualités d'un gardien. L'experience (EX) et le leadership (LD) devrait être très important pour les gardiens. Ils peuvent garder un haut niveau de jeu ou le hausser dans des matchs cruciaux et en fin de rencontre. La précision des passe (PA) aide le défenseur en zone défensive et baisser les chances d'un revirement dû à l'échec avant. La force (ST) est souvent déterminante dans l'évaluation des gardiens. Une bonne endurance (EN) et une durabilité (DU) doivent être pris en considération pour un gardien #1, même si ça n'affecte pas l'overall.
SP/SK/PC
IT/ST
PA
DI/EN/DU
EX/LD

Cet article a pour but de vous aider a dissocier l'overall est les attributs individuels dans les échanges et dans le repêchage. Si vous n'avez pas besoin d'un bon attaquant pouvant contrôler la rondelle à sa guise, ne vous fiez pas à l'overall du joueur que vous voulez acquérir, parce que sans ça, l'overall peut aller très haut. Si vous recherchez un défenseur défensif, alors utilisez un joueur offensif avec une mauvaise défensive comme appât et amassez-vous des joueurs et des choix au repêchage. Les défenseurs ne sont pas les plus productifs en attaque de toute façon, ils marquent surtout en avantage numérique. D'un autre côté, vous avez probablement évaluer les joueurs dans des échanges sans vous soucier de l'overall, surtout de l'âge et du salaire. Maintenant, si vous pouvez séparer les attributs individuels comme vous l'avez fait pour l'âge et le salaire, vous êtes une tête au-dessus de vos compétiteurs !


t1t4ns